Ma grand-mère, cette jeune polonaise morte à Auschwitz

 

Auteure : Dominique Delescaille.

Editeur : Jourdan éditions

Nombre de pages : 174

Un grand merci à Jourdan éditions pour ce fabuleux envoi ♥

Résumer : Liliane Demeuter a 12 ans et évolue depuis toujours dans une famille aimante et bienveillante. Accompagnée de celle qu’elle croyait être sa mère, Liliane signe ses papiers d’identité pour la première fois et y découvre avec effarement sa véritable identité : Louise Lewkowitz.

« Ta mère ne viendra jamais te chercher », obtient-elle comme unique réponse à ses nombreuses interrogations. Liliane se sent alors comme une étrangère parmi les siens, souffre en silence.

Elle a été abandonnée par sa mère et ne sait rien d’elle…

Ce n’est que bien des années plus tard que Dominique, sa fille, journaliste, décide de mener l’enquête qui permettra à Liliane de découvrir le visage de sa mère, pour la première fois, à l’âge de 68 ans.

Une enquête bouleversante dans les méandres de la Seconde Guerre mondiale.

Mon avis :

Apprendre que ce roman est une véritable histoire, la vie de l'auteur, ça m'a perturbée, au final. Le choc et l'horreur passés, j'étais intriguée par tant de secrets, tant de regrets cachés et tant de secrets qui resteront à jamais inavoués. Un roman qui, il ne faut pas l'oublier, nous montre qu'au fond les seuls véritables fautifs sont ceux qui ont emmené les juifs dans les camps, ceux qui ont ordonné cela, et ceux qui ont tué des hommes sans aucun regret.

Un roman d'une plume simple, qui se lit avec facilité, mais nous passons de l'horreur au bouleversement à la peur et à l'énervement. J'ai aimé ce roman car il s'agit d'un témoignage et que je respecte beaucoup cet auteur qui a posé des mots sur sa vie afin de nous faire partager un lourd secret. Mais ce que je n'ai pas apprécié, ce sont certains personnages qui m'ont tout simplement énervée, et je retiens mes mots car il s'agit là de véritables personnes et je ne peux les juger sans les connaître. Mais ce que j'ai lu m'a suffi à savoir que j'en voulais beaucoup à certains. A tout ceux qui veulent garder ce secret et oublier, oublier les seuls responsables de cette horreur

Un témoignage poignant, un coup de cœur

Retour à l'accueil